Que faire quand le prix de mon placement financier s’effondre ?

En cette période de grande incertitude liée au Covid-19, tous les investisseurs en bourse se demandent comment protéger efficacement leur capital en cas de baisse des cours et surtout que faire en cas d’effondrement de leur placement financier. Vendre ou ne pas vendre ? A quel moment ou dans quelles conditions vendre ?

Heureusement, il existe de nombreuses stratégies pour tenter de sécuriser efficacement vos investissements, que vous ayez opté pour un compte titre ordinaire, un PEA ou même une assurance vie.

Que faire en cas de grosse perte ?

Vous devez d’abord comprendre pourquoi votre actif boursier baisse

Il est important de prendre du recul pour étudier l’actif et essayer de comprendre pourquoi il baisse. Vous devez savoir que les actifs boursiers sont volatils, leur valeur croît et décroît régulièrement. Une action peut chuter parce que l’entreprise qui l’a émise connaît des difficultés financières comme un lourd endettement, une fonte des capitaux propres, une accumulation de pertes…

Toutefois, il peut aussi arriver qu’une action chute malgré le fait que les fondamentaux de l’entreprise soient au beau fixe. Ceci arrive souvent quand l’entreprise annonce une baisse de bénéfice qui n’a pas été prévue par les analystes, et qui est liée à un investissement au sein de l’entreprise qui n’entrave toutefois pas sa bonne santé. Cette baisse peut aussi être due à des fake news lancées pour déstabiliser l’entreprise en bourse.

Dans tous les cas, prenez le temps de bien étudier les rapports et bilans de l’entreprise des dernières années. Ainsi, si vous avez investi dans une société disposant de fondamentaux solides mais dont les actifs chutent tout de même, pas de panique : vous pourrez probablement réaliser un « bon coup ». Par contre, si vous avez investi dans une société instable ou même en perdition, vous risquez de perdre votre investissement, et il vous faudra décider à quel moment vendre l’actif.

Vendre ou ne pas vendre ? Imposez-vous des stop loss

Lorsque les cours baissent considérablement, il est difficile de garder son calme, et le premier réflexe qu’on a c’est de vouloir vendre le plus rapidement possible pour limiter les pertes. Dans tous les cas, en cas de baisse du marché, ne paniquez pas. Restez fidèle à votre stratégie d’investissement. Si votre stratégie est basée sur le long terme et que vous possédez l’actif depuis longtemps, prenez le temps de bien analyser la situation avant d’envisager de vendre, pour ne pas avoir à jeter dans l’eau des années d’investissement.

Pour vous discipliner davantage, imposez-vous des stop loss et assurez-vous de bien les respecter. Un stop loss ou stop de protection ou ordre stop est le niveau de prix à partir duquel votre actif sera soldé en cas de perte. En d’autres termes, il définit la perte maximale que vous êtes prêt à supporter en cas de baisse du cours d’un actif.

En pratique, lorsqu’un ordre stop est lancé, l’actif est vendu automatiquement dès que sa valeur atteint le seuil limite que vous avez préalablement défini, limitant ainsi vos pertes. Vous trouverez cet outil intégré à de nombreux traders comme eToro ou Admirals.

Vous pouvez aussi vous replier sur les valeurs refuge

En période de baisse des cours, vous replier sur les valeurs refuge est aussi une bonne solution. Il vous suffit de retirer une partie de votre argent de fonds à risque pour l’investir dans des actifs moins risqués comme l’or, les obligations d’Etat, le dollar américain, et le yen japonais. En effet, ces actifs très demandés peuvent être facilement convertis en cash, vous permettant ainsi de réduire vos pertes.

Toutefois, notez que quel que soit l’actif que vous choisissez, investir en bourse présente toujours des risques et ne présente aucune garantie. Même l’or, considéré comme la valeur refuge par excellence connaît des périodes de baisse. Raison pour laquelle vous devez toujours choisir vos placements avec minutie.

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur whatsapp
Partager sur telegram
Retour haut de page