5 choses pour comprendre les ETF en bourse pour investir

Très prisés des investisseurs experts comme débutants, les ETF encore appelés trackers, sont des placements qui permettent de suivre les variations d’un indice boursier (Euro Stock 50, Nasdaq, Cac 40, …), permettant ainsi une gestion passive.

Toutefois, comme tout placement collectif, les ETF ont leur lot d’avantages et de risques. Il y a donc un certain nombre de choses que vous devez impérativement savoir avant d’investir.

C’est quoi un ETF ?

Emis par des sociétés de gestion et agréées, un Exchange Traded Fund (ETF) est un fond d’investissement indiciel dont le but est de suivre de la manière la plus fidèle possible, l’évolution d’un indice boursier, à la baisse comme à la hausse.

Contrairement aux autres fonds, les ETF ont la particularité de pouvoir être cotés en continu. En d’autres termes, ils peuvent être achetés ou vendus à tout moment de la journée. Il existe plusieurs types d’ETF dont plus courants sont :

  • Les ETF sur indices de marché, utilisés pour répliquer la performance des indices d’obligations, des indices actions comme le CAC 40, ou encore des indices sectoriels comme les banques ou l’énergie.
  • Les ETF sur indices de stratégie, qui répliquent la performance des indices intégrant des stratégies d’investissement plus complexes. Destiné aux investisseurs ayant une bonne maîtrise des marchés financiers.
  • Les ETF avec possibilité d’effet de levier ou d’effet de levier inversé, utilisés pour multiplier les tendances de l’indice de suivi à la hausse comme à la baisse. Ceci vous permettra de multiplier vos gains, mais pourrait aussi vous faire subir de lourdes pertes.

Les avantages des ETF

Tout d’abord, un ETF permet d’investir à petit budget, ensuite les trackers vous permettent de diversifier vos placements, en vous offrant un vaste choix d’investissement. Vous aurez ainsi accès à un portefeuille varié de titres (étrangers ou même français) représentatifs d’un secteur d’activité, d’une stratégie d’investissement ou d’un marché. Et grâce à leur cotation en continu, vous pouvez les acheter et les vendre à tout moment.

De plus, par rapport aux fonds actions classiques qui sont gérés de façon plus active, les ETF ont des frais plus abordables. Enfin, vu qu’il s’agit de fonds, les ETF disposent des mêmes mesures de sécurité que les placements collectifs. Il s’agit entre autres de la garantie des titres, la protection de vos actifs en cas de faillite de la société de gestion, la diversification des fonds, …

Les risques des ETF

Le risque d’un placement en ETF est surtout lié à la variation de l’indice du marché. En effet, lorsque l’indice baisse, votre portefeuille baisse proportionnellement à cette baisse, voire de manière exponentielle si vous utilisez un ETF à effet de levier. Ainsi, vous pouvez facilement perdre une grosse partie ou même tout votre capital.

De plus, notez que si vous utilisez un ETF coté en devise étrangère, vous devez aussi prendre en compte le risque de change : donc en plus de la variation de l’indice, vous devez considérer la variation de la devise. Il est aussi possible qu’il y ait un tracking error, qui survient lorsque l’évolution de l’ETF s’écarte de celle de son indice. Ceci arrive souvent avec des indices ayant un nombre élevé de valeurs, car leur réplication peut être compliquée.

Enfin, les ETF peu connus sont souvent peu liquides, disposent de peu de vendeurs et d’acheteurs, et ont du mal à suivre l’évolution des marchés étroits.

Comment investir dans des ETF ?

Vous pouvez investir dans des ETF soit sur le marché primaire, soit sur le marché secondaire. Pour le cas du marché primaire, il vous suffit de vous rapprocher d’un intermédiaire financier agréé, qui vous permettra d’acquérir des parts d’ETF au moment de leur création.

Le marché secondaire concerne la bourse : donc vous pourrez acheter des parts d’ETF de la même manière que des actions. Pour cela, vous devez disposer d’un compte bancaire titre ordinaire ou alors d’un plan épargne en action. Vous pouvez aussi opter pour une assurance vie sous forme d’unités de compte.

Les bonnes pratiques avant d’investir dans des ETF

Malgré leur simplicité apparente, les ETF sont des produits complexes et leur dénomination souvent floue peut vous induire en erreur. Ainsi, afin d’éviter de mauvaises surprises, vous devez prendre quelques précautions.

  • Avant d’investir, prenez le temps de bien comprendre ce que vous achetez. Gardez en tête que l’objectif de gestion d’un ETF n’est pas de battre un marché, mais plutôt de s’y exposer.
  • Vous devez tenir compte de vos objectifs d’épargne, de votre horizon de placement, ainsi que du niveau de risque que vous êtes prêt à prendre.
  • Lisez soigneusement le prospectus de l’ETF, ainsi que le document d’informations clés.
  • Assurez-vous que l’ETF et la société de gestion qui le propose disposent de l’agrément de l’AMF.
  • Tenez compte des frais des ETF (frais de gestion, frais de courtage, droits de garde, …).
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur whatsapp
Partager sur telegram
Retour haut de page